Des jeunes bienveillants

Par 4 élèves de la classe-ressource, Polyvalente Montignac, Lac-Mégantic

Comment je prends soin d’une amie
Je parle avec mon amie.
Je vais chercher un adulte quand elle en a besoin.
Je vais souvent marcher avec elle.
Je lui demande si ça va bien.
Je l’appuie en l’aidant si elle est dans la lune. Je
lui demande si elle m’entend. Je dis son nom et je
m’assois avec elle.
Je lui change les idées en restant avec elle et en lui
parlant.

Laurie Boulé, Lac-Mégantic

 

La bienveillance à la maison
J’aide Papa à gratter le plancher dans l’étable le midi et toutes les fi ns de semaine. Je m’occupe des petits chatons : je leur donne de la nourriture.

Pour aider Maman, je fais les lits et je fais la vaisselle avec ma soeur Thalie. Je fais aussi du ménage. Je corde du bois avec mon frère. Je fais boire les veaux et les chatons. J’étends le foin devant les vaches.

Léonie Fillion, Lac-Drolet

 

La bienveillance : la guignolée
Pour moi, la bienveillance, ça signifie ne pas penser juste à soi-même.

Il existe un évènement annuel pour aider les gens qui ont moins d’argent. C’est la guignolée. Elle sert à ramasser de la nourriture et des produits d’hygiène pour faire des paniers de Noël à donner aux gens démunis.

Les paniers sont montés par des bénévoles. Ça fait seize ans que la guignolée existe à Lac-Mégantic. En raison de la COVID-19, cette année, les gens ont été invités à faire un don via Internet. On pouvait aussi aller porter des denrées non périssables aux places indiquées sur le site Internet de la guignolée 2020.

Rémy Rodrigue, Lac-Mégantic

 

Mon Défi têtes rasées
Depuis un an, je rêvais de participer au Défi Leucan. Je l’ai fait le 28 août 2020 dans un salon de coiffure à Saint-Sébastien. Je me suis fait raser les cheveux pour aider les chercheurs à trouver des médicaments et à faire des perruques. J’ai reçu un remerciement de Leucan.

Leucan existe depuis 40 ans pour aider les enfants atteints de cancer. Les organisateurs voulaient au moins 1000 personnes pour faire le Défi . Cette année, Marie-Mai était la marraine de Leucan. Matthieu Gratton, autiste et fils de vedettes, a aussi fait le Défi têtes rasées.

Rosalie Gaetta Lapierre, Saint-Sébastien

 

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

On jardinera à l’école Sainte-Luce de Disraeli

Malgré la situation de la pandémie, le personnel de l’école Sainte-Luce ne se décourage pas …