En avant la musique… mais pas trop fort !

Dès notre plus tendre enfance, nous sommes introduits à la musique. Cette dernière fait partie intégrante de nos vies. On l’associe à des souvenirs, à des moments marquants, à des gens qui ont croisé notre chemin. Il est triste de penser que l’écoute de ces mélodies, qui revêtent pour nous tant de signification, pourrait résulter en des conséquences négatives majeures, voire permanentes sur notre santé auditive, si le niveau sonore est trop élevé.

Que ce soit le bruit d’un marteau-piqueur ou l’air de notre chanson préférée, un son entendu de façon prolongée à un niveau sonore élevé peut endommager nos oreilles de façon irréversible (acouphènes, perte auditive).

Selon une récente étude, un milliard de jeunes à travers le monde pourraient subir des troubles auditifs en raison d’une écoute trop forte de la musique. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a d’ailleurs publié de nouvelles normes devant être appliquées dans divers lieux de divertissement pour faire face à ce risque accru. Toutefois, il ne faut pas négliger l’importance de notre propre rôle dans la protection de notre audition.

C’est quoi au juste «trop fort»?

Tout d’abord, démystifions ce que signifie un son à fort volume ou encore un environnement sonore trop bruyant.

Par exemple, si vous devez élever la voix ou si vous avez de la difficulté à comprendre votre interlocuteur placé à quelques pas de vous, vous êtes probablement dans un endroit qui pourrait nuire à votre audition. Même son de cloche si vous ressentez de l’inconfort aux oreilles après avoir fait jouer de la musique dans votre salon.

Avec des écouteurs, dans votre voiture, lors d’un concert, la musique écoutée de façon répétitive et à haut niveau sonore peut abîmer ou même détruire les cellules ciliées (cellules sensorielles qui captent les vibrations sonores), et ainsi causer une perte auditive.

Voici quelques conseils pour une écoute sécuritaire de la musique :

Lorsque vous portez des écouteurs

  • Procurez-vous des écouteurs qui s’ajustent bien à vos oreilles. De cette façon, vous pourrez entendre clairement la musique sans avoir à augmenter le volume.
  • Privilégiez des écouteurs avec réducteur de bruit intégré. Ainsi, même à bas volume sonore, les sons environnants seront dissimulés.
  • Respectez la règle du 60/60, soit 60 minutes d’écoute à 60 % du volume sonore maximal de votre appareil.
  • Si vous dépassez une heure d’écoute, diminuez le volume.

Lorsque vous assistez à un concert

  • Déplacez-vous le plus loin possible des sources sonores (haut-parleurs).
  • Portez des bouchons pour atténuer le son de la musique. Assurez-vous qu’ils sont bien étanches et portez-les tout au long de l’exposition au bruit.
  • Prenez des pauses. Retirez-vous dans un endroit calme à l’abri du bruit pour reposer vos oreilles.

Écouter de la musique à un volume sonore plus faible demandera peut-être un ajustement de vos habitudes, mais rappelez-vous qu’en privilégiant ces moyens sécuritaires, vous pourrez bien entendre votre chanson préférée pour les années à venir. Chaque note mérite d’être entendue.

Si vous avez un doute sur la qualité de votre audition, prenez rendez-vous au sein d’une clinique pour une consultation en santé auditive sans frais*, qui inclut une évaluation sommaire de votre audition.

*Offre permanente. 18 ans et plus.

Christophe Grenier, audioprothésiste exerçant

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Le nouveau régime canadien de soins dentaires

Le Régime canadien de soins dentaires a été dévoilé au mois de décembre. La mise …