Gestion des matières dangereuses : comment éviter une nouvelle tragédie

Alors qu’en juillet dernier, nous soulignions les dix ans de la tragédie de Lac-Mégantic, le public québécois n’est toujours pas à l’abri des risques liés à la gestion des matières dangereuses. Plusieurs autres incidents évitables surviennent, causés par des lacunes dans la manipulation, l’entreposage et le transport des matières dangereuses. L’Ordre des chimistes du Québec rappelle qu’il est primordial de se pencher sur l’encadrement professionnel des personnes chargées de la gestion des matières dangereuses, car cela comporte des angles morts et risque d’engendrer de futures tragédies.

En l’absence d’un encadrement adéquat de l’exercice de la chimie au Québec, nous nous retrouvons avec des entreprises qui décident par elles-mêmes qui sont les personnes qualifiées pour effectuer la gestion des matières dangereuses selon les normes applicables. Il est très hasardeux pour la société de laisser des organisations privées décider du seuil de tolérance acceptable du risque à la sécurité du public pour leurs activités en chimie, notamment au regard des risques bien réels inhérents à la manipulation et à la gestion des substances chimiques sur la santé et la sécurité de la population. Les conséquences potentielles sur la protection du public et de l’environnement sont non négligeables.

« Nous demandons simplement d’avoir les moyens d’encadrer correctement les individus qui exercent la chimie ; c’est un enjeu de sécurité publique. Malheureusement, malgré des appuis substantiels de regroupements et de services d’incendie municipaux à l’égard de dangers bien réels observés sur le terrain concernant la gestion inadéquate de produits chimiques et de matières dangereuses, le gouvernement du Québec continue de faire la sourde oreille face à ces inquiétudes grandissantes. Pourquoi est-ce qu’on ne les écoute pas ? », conclut M. Michel Alsayegh, président de l’Ordre.

Source : Ordre des chimistes du Québec

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Un déjeuner-bénéfice énergisant pour Le Cantonnier

  Un déjeuner-bénéfice énergisant pour Le Cantonnier Par : Sylvie Veilleux Le dimanche 28 avril …