Hébergement en CHSLD : Modification du mode de calcul

Après des années d’iniquités dénoncées à maintes reprises par la protectrice du citoyen madame Marie Rinfret, le gouvernement du Québec a finalement révisé le montant des exemptions utilisées pour calculer le loyer à payer pour une place en CHSLD. Ces sommes, restées les mêmes depuis 1983, étaient considérées comme un facteur d’appauvrissement des personnes, et non un soutien auquel ils avaient droit. Depuis le 1er janvier 2021, la somme à payer pour héberger son conjoint en CHSLD a diminué. Grâce à ces exemptions, plus de 30 % des personnes hébergées se retrouvent avec un loyer moins élevé à payer. C’est un premier pas.

Sommairement, voici des modifications qui devraient contribuer à alléger le fardeau des usagers et de leurs familles. Au chapitre des déductions et exclusions, notons que le montant accepté pour une résidence principale passe de 40 000 $ à 235 401 $, alors que le montant total des biens passe de 1 500 $ à 2 500 $ pour une personne seule et de 2 500 $ à 5 000 $ pour une famille. La somme pour une automobile passe à 10 000 $ et les avoirs liquides demeurent à 2 500 $ pour une personne seule, mais passent à 5 000 $ pour une famille.

Pour prendre connaissance de l’ensemble des modifications apportées au mode de calcul, les personnes concernées devraient visiter le site du gouvernement au www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/programmes-aide/hebergement-etablissement-public, sur lequel on trouve, en détail, chacun des points conduisant à un hébergement en CHSLD.

Au sujet Marie-Andrée Brière

Vérifiez aussi

Appel à la générosité : Projet d’implantation d’une maison de fin de vie

Les membres du conseil d’administration de la Fondation Maison de fin de vie Les couleurs …