Hommage à Jean-Claude Fortier

Au deuxième étage du CERD à Disraeli, dans le bureau de la Société historique de Disraeli, niché confortablement, vous attend un personnage sans âge certain. Les tablettes suspendues aux murs ploient sous le poids de l’histoire. Pas seulement la sienne, mais nos histoires à nous tous. Des rayons surchargés de boîtes comme des trésors abritant les preuves du passé et du présent de nos municipalités y somnolent. Faisant fi des réseaux sociaux, il alimente ses connaissances de souvenirs impérissables. Jadis enseignant d’histoire, il peut remonter le temps jusqu’à l’arche de Noé croient certains… mais son corps refuse ce voyage. Son esprit, lui, y vagabonde tel un nageur olympique.

Il étale son savoir sur la naissance de bien des mondes. Les guerres, les génocides, les religions, la politique, les langues, les épidémies, les royautés, les empires, etc.

M. Jean-Claude Fortier. Gracieuseté

Rencontrez-le et interrogez-le sur un sujet quel qu’il soit qui demeure mystérieux pour vous. Vous verrez immédiatement, dans son œil, une braise s’enflammer pour décortiquer, comme dans un film, le sujet qui vous intéresse et en discourir afin de satisfaire vos attentes. Vous ne serez vraiment pas déçu.

Vous désirez en connaître plus sur vos ancêtres ? C’est encore une de ses forces. La généalogie est un autre de ses jardins. Il fera tout en son possible pour remonter le temps pour et avec vous. Prenez rendez-vous ou tout simplement allez le saluer. Cet homme est une mémoire vive. Moi, je l’appelle affectueusement papa Jean-Claude. C’est une personne véritablement exceptionnelle !

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Gala d’amateurs à Saint-Joseph-de-Coleraine en février !

Par Guylaine Dubé Il y aura de nouveau un gala d’amateurs, le dimanche 5 février …