Importante initiative pour contrôler les espèces envahissantes au lac Aylmer

L’Association des résidents du lac Aylmer (ARLA) annonce le déploiement d’un projet majeur en 2023-2024 concernant l’éradication du myriophylle à épis au lac Aylmer.

En mars dernier, le projet de restauration de l’état naturel du lac Aylmer par l’éradication du myriophylle à épis 2023-2024, piloté par l’ARLA, a été retenu par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

Par le biais de leur Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau, l’ARLA s’est vue
octroyer une aide financière de 200 000 $ pour combattre le myriophylle à épis. Lors de l’assemblée générale annuelle de 2022, l’ARLA avait déjà annoncé une contribution de 30 000 $ pour un projet d’arrachage du myriophylle à épis en août 2022, suivi de deux autres investissements de 30 000 $ pour 2023 et 2024, afin de combattre cette plante aquatique envahissante.

« L’obtention de cette subvention est une excellente nouvelle pour la santé du lac Aylmer. Le groupe des sentinelles, ainsi que l’organisation RAPPEL, ont identifié plus de 98 colonies de myriophylles à épis au lac Aylmer. Cette subvention permettra d’accentuer les initiatives d’arrachage par des plongeurs professionnels. Les municipalités membres de la table de concertation intermunicipale du lac Aylmer participeront financièrement au projet. L’ARLA supervisera les travaux en partenariat avec le RAPPEL », a affirmé M. Léopold Brière, président de l’ARLA.

L’échéancier prévisionnel des travaux a été soumis au ministère et les travaux seront exécutés selon la disponibilité des ressources du RAPPEL pour chacune des deux années du projet. Pour en savoir plus sur l’ARLA et sur sa mission, consultez le https://www.lacaylmer.org/. Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau, lié au Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable.

Source : Léopold Brière

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

AGA Chambre de Commerce de Disraeli

Lundi dernier, le 25 mars, se tenait l’Assemblée générale de la Chambre de Commerce de Disraeli …