Les journaux communautaires ne sont-ils utiles qu’en temps de crise ?

Lettre adressée à M. Mathieu Lacombe,

ministre de la Culture et des Communications

Monsieur le Ministre,

La publicité émise par le gouvernement du Québec dans les médias écrits communautaires est quasi inexistante, et cela met en péril la survie de plusieurs d’entre eux. Pourtant, lors de la pandémie, il était crucial pour le gouvernement, notamment pour le ministère de la Santé et des Services sociaux, de faire publier ses messages dans les journaux communautaires afin d’informer le plus de gens possible. Or, depuis janvier 2022, presque plus rien. Nous sommes revenus au même stade qu’avant la pandémie ; les médias écrits communautaires ne reçoivent que des miettes en matière de publicité gouvernementale.

Nous avons peine à penser, Monsieur le Ministre, que les journaux communautaires ne sont utiles qu’en temps de crise. Mais où est donc diffusée la publicité gouvernementale ? Est-ce que tout passe par les réseaux sociaux, ces méga-entreprises américaines ? Un sondage mené en 2018 par la firme Advanis Jolicoeur démontre que le taux d’appréciation de la presse écrite communautaire est de 94 %. La fonction principale d’un média écrit communautaire est de transmettre de l’information locale ou régionale sur un territoire délimité géographiquement. Il reflète l’actualité de toute une communauté.

Le ministère de la Culture et des Communications reconnaît le rôle essentiel des médias écrits communautaires depuis fort longtemps en leur accordant une aide financière primordiale. Ce que nous souhaitons maintenant, Monsieur le Ministre, c’est que les différents ministères et sociétés d’État en conviennent également. À cet effet, nous vous demandons de bien vouloir nous appuyer en incitant vos collègues à donner les directives nécessaires afin que le placement de publicités gouvernementales reprenne dans les médias écrits communautaires. Nous aimerions aussi que ce même message soit transmis à la firme Cossette, l’agence officielle du gouvernement du Québec en cette matière.

Les lecteurs de la presse écrite communautaire du Québec sont en droit d’être informés de toute annonce faite par leur gouvernement.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, mes cordiales salutations.

Le président de l’Association des médias écrits communautaires du Québec, Joël Deschênes

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Amélie Isabel - ambassadrice du Cantonnier

Amélie Isabel – ambassadrice du Journal le Cantonnier

    Dans son plan de relance, le Journal communautaire le Cantonnier bénéficie d’une ambassadrice …