Notre grand-père John Beaudoin

Jean Beaudoin, surnommé John, notre grand-père, est né le 13 mai 1892 à Disraeli. Il était le fils de Joseph Beaudoin et d’Octavie Dion qui arrivèrent à Disraeli en 1890. John s’est marié à Ham-Nord avec Eva Lemay le 25 mai 1914. Jusqu’en 1945, il a gagné sa vie comme cultivateur sur un lot dans le rang number 3, aujourd’hui le rang 3 de Sainte-Praxède. Il a travaillé aussi comme scaler (classeur-mesureur), sur demande, pour Ernest Chrétien, Adélard Lehoux et Louis-Georges Roy. Sa maison existe encore, rénovée, à côté du ruisseau numéro trois sur lequel, jadis, il a été gardien du barrage et draveur. Treize enfants sont nés de leur union, dont deux qui sont morts en bas âge. Il a construit une maison à Disraeli et ils y ont emménagé en 1945. La maison est toujours là, sur l’avenue Jacques-Cartier. Sur 11 enfants, la plupart vécurent à Disraeli.

John Beaudoin et sa femme Eva Lemay. Gracieuseté

1945 : il est contremaître au moulin à scie de Wilfrid Bienvenue.
1950 : il est gérant de chantier pour une compagnie de Québec.
1953 : il travaille à la manufacture de meubles de Marius Ouellet jusqu’en 1970.
Il a vécu aussi quelques expériences comme maquignon.

Il s’est impliqué socialement comme directeur au conseil d’administration de la Coopérative agricole de Disraeli (1940-1945). Il a siégé sur le conseil d’administration de la Caisse populaire Desjardins. Il a été membre des Chevaliers de Colomb et il a été le premier président du Club de l’Âge D’Or (1970-1973).

John Beaudoin et sa famille. Gracieuseté

En tant que petites-filles, plein de souvenirs nous reviennent…

Il était rassembleur. Il aimait recevoir les gens pour jouer aux cartes, presque tous les soirs, aux jeux du « 4-7 » et du « 500 ». Certains visiteurs avaient droit à sa réserve de gin au sous-sol. Il fut aussi un bon joueur de dames à la forge de M. Langlois où il rejoignait ses amis. Il était un grand fumeur de pipe, cigare et cigarette.

John Beaudoin participant à la parade du 100e anniversaire de Disraeli en 1967. Gracieuseté

Il a célébré 72 ans de mariage et a même assisté au 50e anniversaire de mariage de nos parents, soit sa fille Simonne et Alaria Lemay. Il est décédé dans sa maison, entouré des siens, en février 1988 à l’âge de 96 ans.

À la mémoire de notre grand-père John,

Gaétane et Lucie Lemay.

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Les Chevaliers de Colomb de Disraeli

L’histoire de Disraeli ne serait pas complète sans qu’on y ajoute un chapitre sur le …