Violences envers les femmes : Isabelle Lecours au comité

La députée de Lotbinière–Frontenac, Isabelle Lecours, est très fière de faire partie du groupe de députés piloté par la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, dans le cadre du mandat qui lui a été accordé par le premier ministre, François Legault. Madame Guilbault devra, en effet, coordonner la mise en place d’une série d’actions visant à enrayer les crimes contre les femmes et les féminicides.

Rappelons que le budget 2021-2022 porte à 208 M$ les sommes investies par le gouvernement du Québec au cours des deux dernières années afin de contrer ce phénomène et de venir en aide aux victimes. En décembre dernier, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a également déposé le Plan d’action spécifique 2020-2025 pour prévenir les situations de violence conjugale à haut risque de dangerosité et accroître la sécurité des victimes. Ce plan d’action étoffé ainsi que les 190 recommandations du rapport Rétablir la confiance et celles du rapport Agir ensemble pour sauver des vies serviront de base au mandat confié aujourd’hui à la vice-première ministre, qui vise à assurer la mise en œuvre de mesures concrètes.

Madame Isabelle Lecours.

« Ayant moi-même vécu dans le passé la violence conjugale, tant psychologique que physique, je peux témoigner des traces indélébiles que cette violence laisse non seulement sur les femmes, mais aussi sur leurs enfants. C’est un enjeu de société important sur lequel nous devons agir et c’est avec grand bonheur que je collaborerai avec mes collègues pour prévenir la violence faite aux femmes pour faire en sorte que les drames des dernières semaines ne se reproduisent plus », souligne la députée de Lotbinière–Frontenac.

Source : Ewan Sauves, Karine Soares

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Le Mois de l’arbre et des forêts : À chacun son arbre

Cette année encore, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs met à …