C’est la saison du blé d’Inde, profitez-en !

(Gracieuseté)

Le maïs, connu sous le nom de blé d’Inde au Québec, annonce la fin de l’été avec ses festins en plein air et ses rassemblements amicaux. L’histoire de cette plante remonte très loin dans le passé, jusqu’à l’ère néolithique en Amérique centrale et au Mexique.

Après la période de la conquête espagnole, le maïs a traversé l’océan Atlantique pour se répandre en Afrique et en Asie. Dans la région de l’Amérique du Nord, les femmes des tribus iroquoises cultivaient déjà d’immenses champs de maïs à proximité des villages durant les voyages de Jacques Cartier. En plus de son rôle vital dans l’alimentation, le maïs était également utilisé comme moyen d’échange avec d’autres peuples.

Actuellement, le maïs est omniprésent dans notre régime alimentaire, avec plus de 2000 variétés à travers le globe. Il trouve une utilité dans l’alimentation animale, la production d’éthanol, et il sert même à la confection de la bière au Mexique. Chaque année en août et septembre, les moments de convivialité autour d’une bonne épluchette offrent l’opportunité de savourer ce délectable aliment à un coût abordable.

Outre son attrait gustatif, le maïs présente de multiples avantages pour la santé. C’est une excellente source de glucides, il est sans gluten, il possède une grande puissance antioxydante, il est riche en fibres alimentaires et constitue une source de nutriments essentiels, dont du magnésium, du potassium, des caroténoïdes et de la vitamine B9, qui se révèlent bénéfiques pour la santé cardiaque et le système immunitaire.

Le maïs est la seule céréale à renfermer ces agents antioxydants. Malgré son indice glycémique, la teneur élevée en fibres du maïs ralentit l’absorption du sucre dans l’organisme, ce qui en fait un aliment approprié pour les individus soucieux de leur glycémie.

En somme, le maïs transcende sa simple appellation de délice estival. Il apporte de nombreux avantages pour la santé et offre une palette diversifiée de possibilités culinaires. Alors saisissez cette période pour savourer et apprécier le blé d’Inde sous toutes ses formes !

Source : André Maccabée

À propos Guy Jacques

Vérifiez également

Fermier Henry

Redécouverte de l’alimentation locale : Henry et les jardins communautaires

par Jean Boilard et l’aide de IA À 85 ans, Henry, habitant d’un petit village …