Formation continue en agriculture : Chaudière-Appalaches se démarque toujours !

Le bilan 2020-2021 des actions en formation continue en agriculture des treize Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA) a consacré une fois de plus Chaudière-Appalaches comme la région la plus active. « Il y a une véritable culture de formation dans la région. Les producteurs ont soif d’apprendre, ils cherchent à améliorer leurs compétences et en acquérir de nouvelles. Avec des partenaires en formation proactifs, les résultats sont éloquents », indique madame Sandy Roy, répondante en formation agricole.

On recense 155 activités de formation dans la région, 3405 heures de cours et 1815 participants pour 2020-2021. Plus de 40 % des formations ont été suivies en ligne et une vingtaine de nouveautés sont au bilan. Les investissements ont atteints 648 293 $ dont 139 588 $ provenant des participants eux-mêmes et 103 982 $ de Services Québec, un partenaire régional incontournable.

Bilan pour l’ensemble du Québec
L’année 2020-2021 a été pour les répondants en formation agricole (RFA) une année plus que satisfaisante. Destinées aux producteurs, aux aspirants producteurs, à la relève et aux travailleurs agricoles, les activités ont permis de former 7839 personnes, soit 735 personnes de plus qu’en 2019-2020.

Ce sont 641 activités de formations qui ont été offertes, soit 75 de plus que l’an dernier. Le nombre d’heures de formation a également augmenté, comparativement à l’année dernière (13 022,5 heures/groupe) alors que 16 233,25 heures ont été diffusées. De plus, les sommes engagées en formation continue en agriculture dépassent, pour la première fois, la barre des 3 millions de dollars, soit 3 060 298 $.

Les partenaires financiers plus impliqués que jamais
Rappelons que le travail des CRFA est rendu possible grâce à la contribution de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) qui appuient financièrement le Plan de soutien en formation agricole à la hauteur de 495 000 $ par année. L’Union des producteurs agricoles et AGRIcarrières sont également des partenaires provinciaux importants, en raison de leur implication financière et de leur contribution en nature, sans oublier l’implication des maisons d’enseignement partout sur le territoire.

Le bilan complet des activités du PSFA ainsi que les faits saillants 2020-2021 sont disponibles sur le portail de la formation continue en agriculture à l’adresse uplus.upa.qc.ca et sur le site web d’AGRIcarrières à l’adresse agricarrieres.qc.ca.

Source : Sabrina Giard

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Relève et accès aux terres agricoles : Il faut un nouveau projet de loi

L’Union des producteurs agricoles (UPA), la Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), le …