Le départ d’une femme d’action

Par Sylvie Veilleux

Préfète de la MRC du Granit depuis 2014, neuf ans à la mairie de Lac-Drolet, Marielle Fecteau prendra sa retraite de la vie municipale le 7 novembre prochain. « La pandémie nous a privés de contacts humains authentiques », nous a déclaré celle à qui le travail au sein des comités manquera. Elle compte toutefois poursuivre son engagement social au sein du Centre universitaire des Appalaches et de la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches.

Son passage à la MRC aura été marqué par la décentralisation gouvernementale de plusieurs dossiers :  le Centre local de développement (CLD), la gestion des matières résiduelles et l’arrivée du Fonds de développement des territoires. Les responsabilités ont augmenté ! Parmi les chantiers dont elle est fière, madame Fecteau mentionne le programme d’aide à la voirie locale, qui a contribué à améliorer les chemins municipaux dans l’ensemble des municipalités, et le dossier Internet haute vitesse, dont la fin du déploiement à l’automne 2022 permettra à tous les citoyens et citoyennes de la MRC d’être branchés. La production d’énergie éolienne, qui a généré 1,8 M$ de redevances aux municipalités participantes en 2020 et qui continuera d’apporter des revenus pour plusieurs années encore, est aussi une grande réalisation collective.

Une femme d’action qui vit bien avec sa décision de partir. Photo par Chris Photographe

Enseignante de formation, Marielle Fecteau a poursuivi sa carrière dans le monde municipal en ayant bien en main et en tête une panoplie de statistiques, de renseignements et de faits historiques régionaux pour aider les élus à accomplir leurs mandats. Elle a toujours souhaité une plus grande participation des femmes autour des différentes tables de travail pour apporter différents points de vue sur les nombreux sujets traités dans le monde municipal et pour assurer un meilleur équilibre dans les décisions.

Elle ne veut pas être une héroïne; l’important, c’est que ça marche ! Ce leitmotiv a animé fortement madame Fecteau dans les mois suivant la mort subite du directeur général de la MRC du Granit en 2016 : moment le plus difficile de son parcours de préfète. « L’incendie de Lac-Mégantic nous ayant laissés sans aucune archive, il fallait tout refaire ! Et en 2016, nous avons perdu notre mémoire vivante. Pendant huit mois, toute l’équipe de la MRC a travaillé à se reconstruire. On s’est fait confiance. On s’est adapté. »

Des conseils pour sa successeure ou son successeur : ne pas compter ses heures, participer aux rencontres de tous les comités, s’impliquer. La personne qui lui succédera à la préfecture sera élue au suffrage universel le 7 novembre. Les citoyennes et citoyens sont invités à aller voter dans les bureaux de scrutin de leur municipalité, et ce, même si tous les candidats ont été élus par acclamation. Deux candidatures sont confirmées, soit celles de madame Monique Phérivong-Lenoir et de monsieur Yves d’Anjou. Pour plus d’information sur leur programme, consulter leur page Facebook.

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Gel de la taxe foncière à Stratford en 2023, mais augmentation du compte de taxes

Le 19 décembre dernier, le conseil municipal (CM) de Stratford adoptait son budget annuel 2023. Plus …