Le processus d’ouverture d’un dossier à la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail, communément appelée CNESST, est l’organisme auquel le gouvernement du Québec a confié la promotion des droits et des obligations en matière de travail. Elle en assure le respect auprès des travailleuses et travailleurs et des employeurs québécois. La CNESST est aussi un organisme qui aide les gens en couvrant les coûts d’appareils auditifs à celles et ceux qui ont une surdité liée à l’exposition au bruit dans le cadre de leur travail. 

Si vous croyez que la diminution de votre audition est le résultat de l’exposition au bruit dans votre emploi actuel ou antérieur, vous pouvez entreprendre des démarches auprès de la CNESST pour faire reconnaître votre perte d’audition comme une lésion professionnelle. 

Que vous soyez présentement à l’emploi, en planification de votre retraite ou même à la retraite, vous pouvez profiter de l’aide offerte par la CNESST. Vous devez cependant avoir cotisé au régime de la CNESST du Québec pour que votre demande soit acceptée.

Voici les étapes du processus d’indemnisation: 

  1. Le processus d’indemnisation de la surdité professionnelle peut débuter avec la consultation en santé auditive sans frais*, qui inclut une évaluation sommaire de l’audition. Cette première rencontre aura lieu avec un professionnel de la santé auditive qui prendra le temps de discuter avec vous de votre parcours sur le marché du travail. Celui-ci pourra donc établir les éléments de votre quotidien qui pourraient ou auraient pu affecter votre audition. Il analysera aussi vos difficultés d’écoute et de communication et fera une évaluation sommaire de votre audition.
  2. Si une baisse auditive est notée, vous serez référé à l’audiologiste qui effectuera une évaluation complète de votre audition. Selon les résultats obtenus à la suite de cette évaluation, l’audiologiste pourra constater que l’atteinte auditive est possiblement de nature professionnelle. 
  3. Une rencontre avec un médecin ORL (otorhinolaryngologiste) est requise afin d’obtenir une attestation médicale. Celle-ci sera alors nécessaire pour la CNESST à des fins d’analyse de l’admissibilité.
  4. À la suite de l’obtention de cette attestation médicale, vous serez dirigé vers une personne-ressource spécialement formée pour vous accompagner dans votre démarche d’ouverture de dossier avec la CNESST. Elle vous aidera, entre autres, à remplir les formulaires nécessaires à votre demande (la Réclamation du travailleur et l’Annexe à la Réclamation du travailleur). 
  5. Une fois que votre surdité sera reconnue comme une lésion professionnelle par la CNESST, et que le médecin ORL aura recommandé des appareils auditifs, vous rencontrerez un audioprothésiste qui fera l’analyse de vos besoins et vous proposera des appareils auditifs qui correspondent à votre type de surdité et à votre mode de vie.
  6. La dernière étape du processus est l’ajustement de vos appareils auditifs. Vous rencontrerez de nouveau l’audioprothésiste ainsi qu’un éducateur spécialisé. Ces deux professionnels de la santé auditive vous aideront dans votre réadaptation au monde sonore en vous présentant les techniques d’utilisation de vos appareils auditifs, les méthodes d’entretien et les stratégies de communication. Ils pourront également vous guider dans le choix d’aides de suppléance à l’audition au besoin. 

Si vous désirez entreprendre des démarches pour faire reconnaître votre surdité professionnelle, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation en santé auditive sans frais*, qui inclut une évaluation sommaire de votre audition. Ce service est offert au sein des cliniques Lobe. 

*Offre permanente. 18 ans et plus. 

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Se séparer des peurs avec bienveillance

Chronique de vie: nos vies, nos histoires Se séparer des peurs avec bienveillance Par Danielle …