Les citoyens de Saint-Jacques-le-Majeur maintenant branchés grâce à la Coop SJM

Les bénévoles ayant rendu possible l’installation du réseau de fibre optique au sein de la Coop SJM : Claude Laprise, représentant municipal ; France Moisan, secrétaire administrative ; Marc-André Grenier, président ; Stéphane Demers, vice-président ; France Amiot, trésorière ; Adèle Paradis ; Denis Lefebvre ; Bianca Lessard ; Danielle Broué ; Steven Laprise, maire ; Claude Lemay ; Dominique Daigle ; Michel Coté ; Luc Proulx ; Jean-Marc Carrier ; Pierre Labonté ; Bruno Bouliane.

Réunis dans un 5 à 7 se déroulant à la salle communautaire de l’endroit le 15 septembre dernier, 17 bénévoles demeurant à Saint-Jacques-le-Majeur ont célébré l’installation sur le territoire municipal d’un réseau de fibre optique offrant la téléphonie, la télévision et l’internet, identifié au nom de Coop SJM.

Exaspérés devant les nombreuses et vaines promesses gouvernementales d’acheminement de l’internet dans les zones rurales, ces résident(e)s, avec à leur tête M. Marc-André Grenier et forts de l’appui du conseil municipal et de son maire M. Steven Laprise, avaient décidé d’entreprendre les multiples démarches devant mener au résultat actuel, soit un réseau fonctionnel sur tout le territoire municipal depuis juillet 2021 et desservant 135 clients. « Nous sommes fiers d’avoir réussi à bâtir un réseau de fibre optique à la maison fiable par nous-mêmes, sans subventions majeures, comme bénéficient les compagnies qui vont desservir les municipalités environnantes », affirme le président. « Notre réseau est actif et permet le télétravail et la télé-école à nos client(e)s avec un service internet fiable. »

Le défi était de taille au départ. Le chantier s’est étiré sur une période de 6 ans. « On est allés de l’avant avec beaucoup d’heures », commente le président. « Les gens sont heureux ; on est propriétaires de notre propre réseau et de sa tarification. Sans l’aide des bénévoles, c’eut été beaucoup plus cher, voire impossible, mais je n’ai jamais douté. » Le président signale par ailleurs la précieuse collaboration de l’agente de développement de la MRC des Appalaches, Mme Carole Mercier, ainsi que l’aide de la section locale d’Hydro-Québec.

Jean-Denis Grimard
Latest posts by Jean-Denis Grimard (see all)

À propos Jean-Denis Grimard

Vérifiez également

Fermier Henry

La relève agricole en péril : entretien avec Henry

Par Jean Boilard avec l’aide de Intelligence Artificielle À 85 ans, Henry, habitant d’un petit …