Retour à temps plein pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire

À la suite de l’annonce faite mardi par le gouvernement du Québec, les trois écoles secondaires du Centre de services scolaire des Appalaches (CSSA) accueillent depuis le 22 mars les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire à temps complet.

Contraints à l’alternance entre l’enseignement virtuel et en classe depuis plusieurs semaines, les élèves des polyvalentes de Thetford, Black Lake et Disraeli reprennent donc le chemin de l’école à raison de cinq jours par semaine. La nouvelle ne fait pas que réjouir les élèves et leurs parents, mais également le directeur général du CSSA, M. Jean Roberge. « Même si nous avions mis en place toutes les mesures nécessaires afin de faciliter l’enseignement à distance un jour sur deux pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire et que tout s’est bien déroulé, il est beaucoup plus normal de retrouver les élèves en classe ».

M. Roberge ajoute que ce retour à l’école sur une base régulière représente bien plus qu’un simple avantage pour les élèves. « Pour plusieurs élèves, l’apprentissage s’avère beaucoup plus facile en classe que devant un ordinateur. La présence physique de l’enseignant en classe permet également une meilleure interaction avec les élèves. Il ne faut pas, non plus, négliger tout l’aspect que cela représente au niveau social que de pouvoir retrouver et socialiser avec ses amis », mentionne M. Roberge.

Ce dernier tient, par ailleurs, à préciser que ce retour en classe à temps complet ne se fera pas au détriment du respect des mesures sanitaires. « Depuis le début de la pandémie, nous veillons à ce que tous nos élèves et notre personnel soient bien protégés et respectent les consignes sanitaires, incluant le port obligatoire du masque, et il continuera à en être ainsi avec le retour en classe de la totalité de la clientèle scolaire », assure le directeur général.

Tout en se réjouissant d’accueillir à nouveau les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire à temps plein, M. Roberge se montre non seulement confiant, mais se dit persuadé que ce retour se déroulera avec succès, et ce, pour le plus grand bénéfice de tous.

Source : Mario Royer

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Braquons le phare sur nos paysages ruraux

La MRC des Appalaches est heureuse de lancer son tout premier concours de photographie qui …