La Municipalité de Beaulac-Garthby en mode solution

Comme nous l’avons mentionné dans la dernière parution du Cantonnier, la Municipalité de Beaulac-Garthby se trouve présentement devant de multiples défis à relever. Depuis la démission de l’ancien maire, M. Jean-Sébastien Bergeron, le conseil municipal se retrousse les manches, et la mairesse intérimaire, Mme Christina Pinard, a bon espoir que la situation se redresse rapidement.

« On est là pour faire avancer les choses. La priorité est de ramener l’harmonie, et tout le monde fonctionne main dans la main présentement. On est une très belle équipe. On veut aussi attirer les jeunes familles à Beaulac-Garthby. On regarde de l’avant et on repart sur des bases solides », affirme Mme Pinard.

À l’image de sa voisine, la Ville de Disraeli, la Municipalité de Beaulac-Garthby est maintenant à la recherche d’un directeur général et greffier-trésorier, à la suite du départ de Mme Josée Leblond. Les deux parties ont en effet convenu de mettre fin à son contrat. Un poste d’urbaniste est également disponible à la municipalité.

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal du lundi 6 juin, l’importance de se remettre à jour et d’aller de l’avant a été soulignée par tous les intervenants. La période de questions a été particulièrement occupée. De nombreux citoyens et citoyennes intéressés par la situation actuelle se sont manifestés et sont intervenus lors de cette période.

Le conseil municipal a de nombreux dossiers à gérer et est en mode solution. La transparence est présentement mise de l’avant pour rassurer les contribuables de la municipalité. Il est à noter que les mises en candidatures pour les élections municipales se tiendront du 10 juin au 24 juin. L’élection aura lieu le 24 juillet. Le poste de maire et un poste de conseiller sont actuellement vacants, car tous les conseillers et conseillères qui font partie du conseil se représentent lors de cette élection. La municipalité, dont le développement est fulgurant, est donc à la recherche de gens qui ont des compétences et une vision, en plus de la polyvalence.

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Stratford : le CM paie la formation RCR-DEA à des citoyens

En cohérence avec l’installation de défibrillateurs (4) sur son territoire, le conseil municipal (CM) de …