L’anxiété sociale, la reconnaître et la traiter

Saviez-vous que l’anxiété sociale touche environ 7 % de la population ? Ce type d’anxiété fait partie de la grande famille des troubles anxieux. Elle représente une peur associée à une certaine activité sociale ou à des situations de performance lors desquelles la personne pourrait se sentir observée, embarrassée, humiliée, rejetée ou préoccupée par le jugement des autres.

Elle se caractérise par certains symptômes comme :

  • des palpitations cardiaques ou une accélération du rythme cardiaque ;
  • des tremblements ou secousses musculaires parfois généralisés à tout le corps ;
  • une transpiration excessive ;
  • des douleurs musculaires, maux de ventre, inconfort abdominal ou de la diarrhée ;
  • un rougissement ;
  • de la confusion.

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes, il serait préférable de consulter au plus tôt avant de ne plus pouvoir faire les activités que vous aimez tant. Plusieurs traitements sont disponibles, selon le degré d’anxiété ressenti. La plupart des cas se traitent avec des autosoins, de l’éducation psychologique en groupe, une intervention, une psychothérapie, de la médication, ou par une combinaison de certains de ces traitements.

Il n’est jamais trop tard pour prendre soin de sa santé mentale !

Source : Gouvernement du Québec

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Des programmes qui s’offrent à vous

Les frais afférents à l’acquisition d’appareils auditifs ou d’aides de suppléances à l’audition peuvent constituer …