Le plein air hivernal en toute sécurité

(Photo : gracieuseté)

L’hiver est, pour certains, synonyme d’activités casanières dans le confort de leurs maisons. Cependant, lorsque l’on est bien équipé, l’hiver peut aussi être synonyme de sorties, d’activités extérieures et de plaisir. Voici quelques conseils et astuces pour profiter de cette saison au maximum.

Bien s’habiller

Dépendamment de l’activité, il est important d’avoir des vêtements qui respirent bien, tout en gardant au chaud. Les vêtements faits en fibres synthétiques ou bien en laine de mérinos sont vos alliés pour un confort maximum lors d’une sortie en hiver. En revanche, il faut éviter les vêtements imperméables, car ceux-ci vont garder l’humidité près du corps et le refroidir rapidement.

Reconnaître et prévenir l’hypothermie

Pour pratiquer des activités hivernales en toute sécurité, il faut savoir reconnaître les signes de l’hypothermie.

  • Hypothermie légère : la personne a une température corporelle légèrement inférieure à la normale. Elle a des frissons, se plaint du froid et a les extrémités engourdies.
  • Hypothermie modérée : la personne présente des signes de confusion, un manque de coordination et a de la difficulté à parler.
  • Hypothermie grave : la personne a une température corporelle inférieure à 30 °C. Elle ne se plaint plus du froid et les symptômes précédents sont aggravés. La respiration s’affaiblit et il est possible que la personne perde connaissance.

En cas d’hypothermie, agissez rapidement. Mettez la personne à l’abri du froid et, en cas d’hypothermie grave, appelez immédiatement les secours. Séchez la personne, surveillez de près sa respiration et réchauffez-la progressivement avec des couvertures ou des vêtements secs. Si la personne est consciente, faites-lui boire doucement des liquides chauds à petites gorgées.

Respecter son environnement

Durant nos activités, il faut être bien équipé, mais il faut aussi respecter l’environnement autour de nous. Même si la neige recouvre les bords de sentiers, il est important d’identifier leur position et de demeurer sur ceux-ci. La faune vulnérable se cache souvent sous la neige pour se protéger.

Source : Association forestière du sud du Québec

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Des programmes qui s’offrent à vous

Les frais afférents à l’acquisition d’appareils auditifs ou d’aides de suppléances à l’audition peuvent constituer …