Projet majeur à la polyvalente de Disraeli

Par André Garon et Jacques Beaudet

Désireuse d’ajouter à son offre de services déjà fort diversifiée, la direction de la Polyvalente de Disraeli va de l’avant avec un projet de patinoire de Dek Hockey dotée d’une surface synthétique.

Après avoir ajouté à son offre les programmes de plein air et de théâtre, sans compter l’installation d’un mur d’escalade et la construction d’un laboratoire créatif, la Polyvalente de Disraeli entend se doter d’une patinoire extérieure de Dek Hockey. En plus de permettre la pratique de ce sport en plein essor, le nouvel équipement offrira la possibilité aux joueurs des Gaulois, du programme de hockey, de parfaire leurs apprentissages.

Le projet est rendu possible grâce à l’acquisition par la Polyvalente de l’ancienne patinoire du parc de la Gare qui a récemment été démantelée par la Ville de Disraeli afin de faire place au projet de mini-golf.

D’une dimension de 50 pi x 100 pi, la patinoire sera installée devant l’école et se retrouvera au centre d’un aménagement paysager accompagné d’un endroit de détente, le tout s’inscrivant dans le cadre du projet éducatif de l’école. Cette partie du projet est rendue possible grâce à une aide financière de 50 000 $ accordée dans le cadre de la mesure Embellissement des cours d’école pour l’année scolaire 2020-2021 du ministère de l’Éducation.

Gracieuseté

De plus, il est également question de l’ajout d’un anneau de glace. En raison des chantiers qui auront cours dans les prochains mois, la mise en service de la patinoire devrait avoir lieu vers le printemps prochain.

« Le réaménagement du stationnement pour les autobus, qui sera également complété, rendra aussi l’endroit plus sécuritaire. La nouvelle patinoire, en plus d’assurer la pratique du Dek Hockey, permettra également à nos étudiants du programme de hockey de développer leurs habiletés en septembre et d’avril à juin lorsque la patinoire de l’aréna ne sera pas accessible », explique Jonathan Brochu, directeur de la Polyvalente.

Les idées en lien avec ce nouveau projet ne manquent pas puisqu’on étudie déjà la possibilité de convertir la surface en véritable patinoire glacée en hiver. Des analyses plus poussées seront effectuées au cours des prochains mois afin de vérifier la faisabilité de ce projet.

Même si l’aménagement de la future patinoire a d’abord et avant tout pour but de desservir la population étudiante, M. Brochu croit que le nouvel équipement pourra également être mis à la disposition des citoyens, particulièrement pendant la période estivale. « Notre but premier est d’offrir la possibilité à nos élèves de pratiquer leur sport préféré et de développer leurs habiletés, mais tant mieux si la population en général peut également en bénéficier », conclut M. Brochu.

Au sujet Jacques Beaudet

Vérifiez aussi

Citation secrète

Place les lettres qui sont au-dessus de la grille dans les cases des colonnes du …